Association Encrier - Poésies

Rencontre avec Philippe Jaccottet Rencontre avec Philippe Jaccottet : Chanson

           Chanson

  Qui n'a vu monter ce rire

comme du fond du jardin

la lune encore peu sûre ?

Qui n'a vu s'ouvrir la porte

au bout de l'allée de pluie ?


  (Ah ! qui entre dans cette ombre

ne l'oublie pas de sitôt !)

 --

Les bras merveilleux de l'herbe

et ses ruisselants cheveux,

la flamme du bois mouillé

tirant rougeur et soupirs...


(Qui s'enfonce dans cette ombre

ne l'oubliera de sa vie .)

 

Qui n'a vu monter ce rire…

Mais toujours vers nous tourné,

on ne peut qu'appréhender

sa face d'ombre et de larmes.

 -

P. Jaccottet, L'Ignorant, dans Œuvres, préface de Fabio Pusterla, édition établie par José-Flore Tappy, Pléiade /Gallimard, 2014, p. 147.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.