Encrier 87

Textes de la 5° semaine de confinement Texte de Daniel du 15 avril : Idylle

Ils se sont rencontrés au bal des pompiers du 12ième. Un quatorze juillet...

Pour elle c'était la sixième fois, à 20 ans, son père étant pompier bénévole.

En famille on va danser, on boit des diabolos, on achète des billets de tombola.

Pour lui c'était simplement lié au fait que son logement étudiant était dans

cet arrondissement. Amusé par les flons-flons français, l'Italien descendit se

mèler à la foule joyeusement débridée dansant devant la caserne.

Marie-Françoise, cheveux blonds frisés, taille moyenne, yeux bleus et sourire d'émail.

Gian-Carlo, assez grand, costaud, originaire du Trentin, 25 ans, étudiant Erasmus.

Poupette était, depuis toujours, le petit nom familier de Marie-Françoise. Pour

deux raisons, d'abord son physique de poupée en porcelaine et son nom de famille,

Popette, héritage paternel dont l'origine se situait quelque part du côté du

massif jurassien.(une popette serait, à l'origine, une cuiller en bois pour le miel)

Pour lui c'était Saperli, du nom d'un village reculé du Trentin-Haut-Adige où l'on

est majoritairement germanophone. Mais pas Gian-Carlo qui était bilingue Italien

et Français, ce qui lui avait valu sa bourse d'études.

"Poupette" venait de valider un certificat sur l'utilité équilatérale des négociations

en milieu social-démocrate tempéré.

Gian-Carlo travaillait sa thèse sur l'impact de l'usage coutumier du potlach dans les tribus amérindiennes pré-colombiennes.





La première danse était toujours pour Dame Popette, la seconde pour Poupette...

Elle ne put, ou ne sut, refuser l'invitation de l'inconnu souriant à l'accent chantant...

Il s'écoula le temps nécessaire pour que l'eau passe en quantités suffisantes sous

les ponts de Paris ce qui joignit leurs destins pour n'en faire qu'un...

Accompagnés de leur familles réunies, ils étaient ce samedi matin dans la salle des

mariages de la Mairie du 12ième...

Après la lecture des droits et devoirs respectifs l'officiant en vint à la question

sacramentelle qui fonde l'union d'un homme et d'une femme...


"Gian-Franco Saperli, ici présent, acceptez vous pour épouse Marie-Françoise Popette ici présente ?"

"Oui..."

"Marie-Françoise Popette, ici présente, acceptez vous pour époux Gian-Carlo Saperli ici présent ?"

"Oui..."

"Alors, en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, je vous déclare , Saperli-Popette,mari et femme !"




                                                                                @

Commentaires 3

  • anonyme

    Histoire d'un charmant coup de foudre ?
    (Pas de danger , dans tous les bals de pompiers, il y a forcément des extincteurs)

    Je t'avoue que j'ai profité de l'occasion (--de ton texte--)pour revisiter la notion de potlach : très intéressant rafraichissement pour ma mémoire !


    Merci Daniel

    anonyme

  • RUSSELOUP

    du capitaine haddock en salopette. les lianes s'enroulent dans un ensemble. Destin, fatum et circonstances en filagramme. sont-ce des forains en la mairie du 12ème?

    RUSSELOUP

  • frédérique brard

    a la relecture, ça me fait rêver l'union de saperli-popette. Ouais, un jour, je crois que je voudrais en être.

    frédérique brard

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.