Association Encrier - Poésies

Ossip Mandelstam Rencontre avec Ossip Mandelstam : Impressionnisme

Monet-Lilas au soleil

Impressionnisme

Le peintre a rendu pour nous

du lilas le profond vertige

et brossé sur la toile les escarres

de sa gamme de couleurs sonores.


De l’huile il capte l’épaisseur

et la canicule de l’été

par la moelle liliale échauffée

se dilate dans la touffeur.


Puis l’ombre… l’ombre tourne au violine !

Gandins et caniches…soufflés comme allumette !

On se dit : les maîtres queux en cuisine

préparent de succulentes palombes.


Ici l’on devine une escarpolette

ou des voiles à peine esquissées…

et dans ce chaos ombreux

déjà le bourdon mène le jeu.

23 mai 1932

Traduction de Christiane Pighetti

Ossip Mandelstam-Nouveaux poèmes 1930-1934-page80-édition Allia

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.