Association Encrier - Poésies

Rencontre avec divers poètes Rencontre avec Armand Silvestre - (1837-1901) : Aurore

Écoutez Barbara Bonney

(Musique de Gabriel Fauré)

Aurore

Des jardins de la nuit s'envolent les étoiles,

Abeilles d'or qu'attire un invisible miel,

Et l'aube, au loin tendant la candeur de ses toiles,

Trame de fils d'argent le manteau bleu du ciel.


Du jardin de mon coeur qu'un rêve lent enivre

S'envolent mes désirs sur les pas du matin,

Comme un essaim léger qu'à l'horizon de cuivre,

Appelle un chant plaintif, éternel et lointain.


Ils volent à tes pieds, astres chassés des nues,

Exilés du ciel d'or où fleurit ta beauté

Et, cherchant jusqu'à toi des routes inconnues,

Mêlent au jour naissant leur mourante clarté.

Armand Silvestre - (1837-1901)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.