Association Encrier - Poésies

Rencontre avec divers poètes Rencontre avec Pierre de Marbeuf (1596 - 1645) :Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage

À Philis

Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage

Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage,

Et la mer est amère, et l'amour est amer,

L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer,

Car la mer et l'amour ne sont point sans orage.


Celui qui craint les eaux qu'il demeure au rivage,

Celui qui craint les maux qu'on souffre pour aimer,

Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer,

Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage.


La mère de l'amour eut la mer pour berceau,

Le feu sort de l'amour, sa mère sort de l'eau,

Mais l'eau contre ce feu ne peut fournir des armes.


Si l'eau pouvait éteindre un brasier amoureux,

Ton amour qui me brûle est si fort douloureux,

Que j'eusse éteint son feu de la mer de mes larmes.

Pierre de MARBEUF


(Pierre de Marbeuf est né en 1596 à Sahurs dans l’Eure.

Élève du collège de La Flèche où il a été le condisciple de Descartes

, le chevalier Pierre de Marbeuf est juriste de formation.

Auteur de sonnets baroques et du « Recueil de vers » (publié à Rouen en 1628),

il met en œuvre les thèmes de la nature, de la fragilité de la vie et de l’amour.

Il sera aussi maître des eaux et forêts (comme Jean de La Fontaine), ce qui peut expliquer la présence récurrente de la nature dans son œuvre.

C’est un poète utilisant énormément le registre comique et pathétique.)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.