Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Tristan Klingsor : L'indifférent

Ècoutez Régine Crespin (musique de Ravel)

L'INDIFFERENT

Tes yeux sont doux comme

ceux d’une fille,

jeune étranger,

et la courbe fine

de ton beau visage de duvet ombragé

est plus séduisante encore de ligne.

Ta lèvre chante sur le pas de ma porte

une langue inconnue et charmante

comme une musique fausse...

——————————————————

Entre ! et que mon vin te réconforte...

——————————————————

Mais non, tu passes

et de mon seuil je te vois t’éloigner

me faisant un dernier geste avec grâce

et la hanche légèrement ployée

par ta démarche féminine et lasse...

TRISTAN KLINGSOR (pseudo de Léon Leclère)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.