Association Encrier - Poésies

Rencontre avec divers poètes Rencontre avec Henri de Régnier : Le jardin mouillé

LE JARDIN MOUILLÉ

La croisée est ouverte ; il pleut

Comme minutieusement,

A petit bruit et peu à peu,

Sur le jardin frais et dormant,


Feuille à feuille, la pluie éveille

L’arbre poudreux qu’elle verdit ;

Au mur, on dirait que la treille

S’étire d’un geste engourdi.


L’herbe frémit, le gravier tiède

Crépite et l’on croirait là-bas

Entendre sur le sable et l’herbe

Comme d’imperceptibles pas.


Le jardin chuchote et tressaille,

Furtif et confidentiel ;

L’averse semble maille à maille

Tisser la terre avec le ciel.


Il pleut, et, les yeux clos, j’écoute,

De toute sa pluie à la fois,

Le jardin mouillé qui s’égoutte

Dans l’ombre que j’ai faite en moi.

Henri de Régnier

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.