Association Encrier - Poésies

Rencontre avec Jacques Réda(1929-) Rencontre avec jacques Réda : Traversée de l'Irlande

TRAVERSÉE DE L’IRLANDE

Après tout j’aime assez ce ciel qui marmonne ou qui rage

Sur des arbres penchés avec entêtement vers l’est.

De temps en temps sa cargaison noire lâche le lest

D’une averse qui fait fumer le fond du paysage.


Le sol est noir aussi de tourbières que l’on partage

En gros tas bien compacts comme les strophes des sonnets.


Mais un autre poème éclate avec l’or des genêts

À travers la lande où le vent fait courir un pelage



Exactement de la couleur qu’on appelle chamois.

Pas de ferme, peu de hameaux, presque pas une église.

L’éloignement, sur l’horizon que rien ne civilise,


Renouvelle de haie en haie un mirage de bois.


Des deux côtés du train tout n’est qu’inertie et silence,

Sauf, au bord du talus, deux agneaux étonnés qui dansent.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.