Association Encrier - Poésies

Rencontre avec divers poètes Rencontre avec Sylvie Méheut : Il pleut sur la mer

Écoutez : instruments, voix © Franklin Hamon

IL PLEUT SUR LA MER

À Allain Leprest

Ni mur

Ni frontière

Ni fêlure


  À peine cette torpeur étrange

De ce qui va et qui n’est plus

Déjà qu’une ombre sur la Manche

Déjà qu’un vaisseau disparu


  Et je suis là

Nue de t’attendre

Sur ce banc qui roule éperdu

Vers d’autres chants

D’autres silences

Ses fullerènes incongrus


  Les vitrines ce soir se penchent

Lustrant les pavés caboteurs


  De nos rêves avitailleurs

Restent les lèvres de septembre

Sur les zébrures de nos cœurs


  Sur la rade le soir épanche

Ses épaules d’amareyeur


  À l’horizon le matin penche

À l’horizon le matin pleure


  Ni mur

Ni frontière

Ni douleur


  À peine cette torpeur étrange

De ce qui va et qui n’est plus

Déjà qu’une larme à ma manche

Déjà qu’un vaisseau disparu


Sylvie Méheut

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.