Encrier 87

Textes de la 6° semaine de confinement Texte de Catherine du 22 avril : Le chemin des mots

Est-ce cela l'ennui ?

Au secours , j'étouffe

Est-ce cela l'ennui ?

Ma vue se brouille

Mes genoux lâchent

Est-ce cela l'ennui ?

Docteur ?


Je suis face à un manchot

en blouse blanche

je ne sais pas si c'est

moi qu'il regarde ,

je ne sais pas ce qu'il

va faire , pour l'instant rien


Je continue :

j'ai des vertiges , des frissons .

Demoiselle , finit-il par dire

tout en enlevant ses lunettes

(il aurait dû les garder) .


Il se penche vers moi , les mains

sur ses cuisses , on dirait un sumo

sauf qu'il est tout maigre .


demoiselle , vos questions me déroutent

j'aurais préféré que vos poumons toussent ,

que vous soyez fatiguée

essoufflée vous comprenez?

vous m'ennuyez.

Déshabillez-vous .

Votre coeur va bien , vos poumons aussi


alors docteur?

avez-vous les mêmes symptômes que moi?


Docteur , que faîtes-vous

par terre? vous m'entendez?

oui je vous entends

j'étouffe ,allez voir ma secrétaire

je vois tout flou , je ne peux

plus me remettre debout .


C'est le bouquet !!

nous sommes deux pauvres idiots maintenant .

Voulez-vous que je vous danse

quelque chose comme les Tahitiennes

ou que je vous lise un joli texte , j'en ai un dans mon sac :

Le chemin des mots


Approchez-vous de moi plutôt

enlevez-moi mon masque .

Embrassez-moi .

Commentaires 1

  • frédérique brard

    j'ai une sensation de vertige poétique amoureux, avec un sel d'humour et le poivre du retournement de situation. Pour moi, le tout fonctionne admirablement, je suis embarquée sur le chemin de vos mots Catherine.

    frédérique brard

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.