Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Borges : Despedida-Adieux

Écoutez

DESPEDIDA

Entre mi amor y yo han de levantarse

trescientas noches como trescientas paredes

y el mar será una magia entre nosotros.


No habrá sino recuerdos.

Oh tardes merecidas por la pena,

noches esperanzadas de mirarte,

campos de mi camino, firmamento

que estoy viendo y perdiendo…

Definitiva como un mármol

entristecerá tu ausencia otras tardes.

ADIEUX

Entre mon amour et moi se lèveront

trois cents nuits comme trois cents murs

et la mer entre nous sera une magie.


Il n’y aura que des souvenirs.

Ô soirs mérités par la tristesse,

nuits dans l’espérance de te voir,

champs de mon chemin, firmament

que je perçois et que je perds…

Définitive comme un marbre

ton absence attristera d’autres soirs.

Jorge Luis Borges, Poèmes d’amour, Éditions Gallimard, Collection Du monde entier, 2014, pp. 20-21. Édition bilingue. Avant-propos de María Kodama. Édité, préfacé et traduit de l’espagnol (Argentine) par Silvia Baron Supervielle.

Borges-poèmes d'amour.jpg

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.