Association Encrier - Poésies

Rencontre avec Borges Rencontre avec Borges : El cómplice - Le complice

Écoutez Vincente Monera

El cómplice

Me crucifican y yo debo ser la cruz y los clavos.

Me tienden la copa y yo debo ser la cicuta.

Me engañan y yo debo ser la mentira.

Me incendian y yo debo ser el infierno.

Debo alabar y agradecer cada instante del tiempo.

Mi alimento es todas las cosas.

El peso preciso del universo, la humillación, el júbilo.

Debo justificar lo que me hiere.

No importa mi ventura o mi desventura.

Soy el poeta.

El Poder de la Palabra

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Le complice

On me crucifie et je dois être la croix et les clous.

On me tient la coupe et je dois être la ciguë.

On me trompe et je dois être le mensonge.

On me brûle et je dois être l’enfer.

Je dois rendre hommage et grâce à chaque parcelle du temps.

Ma nourriture est toute chose.

Le poids précis de l’univers, l’humiliation, la joie.

Je dois justifier ce qui me blesse.

Peu importe mon bonheur ou mon malheur

Je suis le poète.


Le Chiffre, 1981, trad. Claude Esteban

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.