Encrier 87

Textes des ateliers virtuels de 2021 Texte de Liseroon du 18 février-Jeu 3

Sur un nuage de guimauve rosé, je m'envole déguster de petits berlingots multicolores qui voltigent gaiement. Le ciel d'un bleu limpide contraste avec ma mine réjouie assortie au nuage.

Mon père dirait: "ça sent l'printemps!" Et même si mes années fleurissent au compteur, il n'en demeure pas moins qu'au printemps, tout renaît! "Faut pas être mort pour renaître!"

Et bien, pareil! "Ça renaît autrement, c'est tout!"

Je disais donc, que sur mon tapis volant de guimauve, je m'apprête à pêcher des berlingots au vol, un rouge, un vert, un jaune et hop! Engloutis! Leur goût acidulé et sucré me ravit et j'en souris béatement. Douces friandises, que ferais-je sans vous? Cela me rappelle soudain "Il était une dame tartine", dans un beau palais de beurre frais...non non pas de beurre frais! Il va fondre au soleil. De calisson frais! Ça rime avec ourson, ça me rappelle l'enfance! Et puis, c'est doux et moelleux...

Des bulles de champagne rattrapent mon nuage de lait, qui vogue dans un thé Earl Grey.

Earl essaie de les gober au passage! Il joue trop aux jeux vidéo celui-là! Et de une, et de deux, de dix, de cent...mais il va tomber de la tasse!

J'empoigne in extremis un pied qui passe sous mon nez! La chute n'était pas loin. Mais non!

Il engloutit quelques tasses et reprend ses esprits. Ses grands yeux reconnaissants croisent mon regard et Cupidon fait le reste.

Earl se hisse sur mon île flottante et me dit: "Bonne Saint Valentin mon amour"! Je bois ses mots comme du nectar de poire et lui souris la bouche en coeur. Il me mûre-mure des douceurs qui m'ennivrent comme de l'hypocras.

Je n'en dirai pas plus!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.