Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec un texte de Gaston Chaissac extrait de "la soupe est à cuire"

chaissac-1952.jpg

portait_de_Gaston_Chaissac-G.Héraut1957

correspondance Dubuffet-Chaissac.jpg Le samedi 3 mars 1951 Jean Dubuffet écrit à Chaissac : "tu ne peux pas t'imaginer à quel point ce livre me plaît . C'est une réussite complète , c'est une oeuvre extraordinaire; je mets cet ouvrage sur le plan des oeuvres les plus précieuses que je connaisse au monde . Je trouve que cette oeuvre de toi est ton oeuvre maîtresse, une espèce de somme où tous les thèmes qui t'habitent se trouvent tous ensemble et d'un seul bloc projetés avec une force extrême ." Dubuffet1.jpeg Dubuffet2.jpeg

En 2012 les éditions La finitude ont reproduit ces 31 pages; l'original de l'oeuvre est conservé à Lausanne à la collection de l'Art Brut. La soupe est à cuire.jpeg

Texte des dessins :

chaissac1.jpg

Jusqu'a hier , j'ignorais jusqu'à l'existence de ce négocient en grains apparenté aux Ceppe et celle de lady Hamilton dont la fortune n'a évidemment rien a voir avec celle des Ceppe ni ailleurs celle a Baratin . Je dois dire que cette dernière est plus anciennement

chaissac2.jpg

ancrée dans mon vocabulaire

car Baratin était un chiffonnier de mon patelin

Baratin est

aussi un

mot qui revient assez

souvent sous la plume

de Peter Cheney

dans "les

femmes s'en

Balacent"

qu'à paru a la

n.r.f

dans la

serie

noire .

chaissac.jpg

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.